Encore un tour

Quelques mois en Asie...

Anyang Aseo

A Cescau, le 22 septembre 2017
 
Pour notre dernier mois de voyage, on est parti s'amuser en Corée du sud.
C'est toujours marrant de découvrir des cultures assez marquées.
On a pas toujours compris les codes coréens, parfois assez surprenant.
Niveau bouffe c'est vraiment incroyable, tant par la qualité que la diversité !
 
 
Et puis les gens étaient super sympas, on a eu notre lot de cadeaux en tout genre, du simple coup à boire au super plat d'anguilles qui coûte bien trop cher pour nous !
 
 
A Séoul, on a trouvé refuge chez Angyeol, dit "Ryan" (!?)  qui nous a hébergé quelques jours et fait découvrir la ville (et sa cuisine) avec son copain Soong-Yan.
 
 
 
 
On est ensuite parti au sud du pays à Busan et sur la cote sud et les iles, vraiment superbes !
 
 
 
Pour l'occasion, on avait loué une voiture.
On a dormi dedans pour la rentabiliser mais cette fois-ci on n'a pas réussi à dégoter autre chose qu'une berline, donc on a passé des nuits bien pourries, mais ça nous a permis de nous faire plaisir sur le reste, et notamment les restos de fruits de mer des petits ports de pêche.
 
 
 
 
 
 
 
On a ensuite remonté la côte est, visité quelques sites, grimpé quelques montagnes et dégusté quelques spécialités.
 
 
 
 
 
 
Puis on est rentré à Séoul pour une petite semaine culinaire avec nos amis coréens. 
Tout est passé très vite et on s'est retrouvé dans le vol retour pour Paris sans trop comprendre...
Ça fait plusieurs semaines que l'on est rentré et le voyage paraît déjà bien loin...



Sichuan

A Busan, le 19 Juin 2017
 
On a grimpé, grimpé, remonté les premiers méandres du Mékong et du Yangtze, pour se retrouver sur le plateau tibétain à Litang, autoproclamée ville la plus haute du monde avec ses 4000m d'altitude.
 
 
 
Les routes sont sublimes, ce qui permet de compenser l'inconfort et l'odeur de clopes dans les bus... Et de penser à autre chose qu'aux chauffeurs qui doublent dans les virages, les tunnels ou en haut des côtes...
Heureusement les chinois conduisent aussi lentement que mal ! Et puis vu que toutes les routes sont en travaux, ils sont obligés d'y aller mollo...
 
 
C'est impressionnant, tout le pays semble en construction : il y a des nouvelles routes, des nouveaux ponts, des nouveaux tunnels un peu partout.
Le pays se modernise à vitesse grand V, ce qui donne un contraste saisissant, entre des infrastructures et équipements d'une première puissance mondiale, et des reliques d'un pays du tiers monde. C'est assez marrant de voir la moitié des gens en tenue traditionnelle mais avec des supers téléphones portables. 
Le bordel ambiant cohabite avec les technologies de pointe...
 
 
Depuis Litang, nous sommes partis à Tagong, où la ferveur religieuse est aussi impressionnante que les montagnes (les gens vénèrent le tryptique Bouddha, TV et smartphone)
 
 
 
 
 
On a pu faire de superbes randos, même si malheureusement la saison des pluies a commencé et compromis nos velléités de faire du bivouac.
Puis on a tranquillement perdu de l'altitude en se dirigeant vers l'est, direction Chengdu.
On a d'abord visité les villages perchés autour de Danba, un vrai coup de coeur !
 
 
 
Puis on est reparti faire de la rando dans les montagnes Sigunian. Très beau même si les paysages étaient moins dépaysants, ça ressemblait un peu à chez nous mais avec plus de bouddhistes...
 
 
 
Après avoir brûlé tant de calories, il était tant de refaire le plein. Ça tombait bien vu qu'on allait à Chengdu, capitale du Sichuan. La ville est bien moche comme une grosse ville chinoise (14 millions d'habitants tout de même) mais sa cuisine est classée patrimoine immatériel de l'Unesco.
Le plus compliqué c'était de trouver des trucs à faire entre les repas...
Par contre ils ADORENT le piment !!! On s'est rendu compte que leurs plats brûlent autant à l'entrée qu'à la sortie !
 
 
 
On a aussi rencontré un trompettiste français vivant là-bas, qui nous a fait découvrir la scène musicale locale, c'était cool car la musique commerciale chinoise commençait sérieusement à nous abîmer les oreilles.
Malheureusement on n'a pas pu obtenir de 2ème prolongation de visa, ce qui nous a forcé à quitter la Chine... Pour se consoler on a décidé de partir un mois en Corée du sud avant de rentrer en France...



Nord du Yunnan

À Tagong, le 22 Mai 2017
 
Après la tranquilité du sud du Yunnan, nous sommes allés nous frotter aux très réputées villes historiques du nord, Dali et Lijiang.
"Très réputées" signfie qu'elles attirent des millions de touristes chinois. Ce qui veut également dire qu'il ne faut plus chercher une quelconque trace d'authenticité dans ces villes historiques. Il serait plus juste de parler de parcs d'attractions. 
 
 
Pour ça Lijiang remporte la palme d'or : l'accès au centre-ville est payant et celui-ci n'est plus constitué que de boutiques de souvenirs, restos, bars ou guest-houses. Si la ville est magnifique il est souvent difficile de distinguer l'ancien du neuf "imitation ancien".
 
 
C'est le territoire des Naxis, une des nombreuses ethnies du Yunnan et pour les chinois c'est un peu comme se retrouver chez Mickey Mouse et ses copains.
Heureusement, il reste des endroits mieux préservés dans les alentours comme Shaxi, ancienne étape de la route du thé et des chevaux entre la Chine et le Tibet, ou encore Weishan et Yuhu, même si l'on sent que la transformation s'opère.
 
 
 
Et puis surtout les environs de Lijiang sont splendides ! On est ici dans les contreforts de l'Himalaya et les sites naturels sont aussi enchanteurs que leur nom le laisse présager : la montagne du Dragon de Jade ou les gorges du Saut du Tigre nous ont permis de renouer avec la rando à la montagne.
 
 
 
On a donc continué à grimper, en latitude comme en altitude, pour se retrouver à Zhongdian (3300m), enfin plutôt Shangri-Là depuis que les chinois ont eu l'idée de la rebâptiser du nom de la cité imaginaire de James Hilton dans son roman "Horizons Perdus", afin d'attirer les touristes.
Ils font pas les choses à moitié ici ! 
 
 
Manque de pot, la vieille ville a quasiment intégralement brulée en 2014 et on est encore dans de la reconstitution...
De toute façon, on n'avait pas vraiment prévu de s'y attarder, c'était surtout pour nous une étape vers le Sichuan et un camp de base pour du trek. 
 
 
 
Nichés dans le superbe village de Yubeng, uniquement accessible à pied, on a randonné plusieurs jours au pied de la montagne Meili, qui culmine à plus de 6700m d'atitude.
 
 
 
 
 
 
C'est notre entrée dans les provinces autonomes tibétaines, ici celle de Deqin, à l'extrême nord du Yunnan, tout comme le Ganzi, au Sichuan, où nous nous trouvons actuellement.
 
Plus de photos ici : https://1drv.ms/a/s!An43F8BNgA3Ngzcv_RJCZAy_hl7i



La Chine !

À Shaxi, le 27 avril 2017
 
 
On a débarqué à Kunming, la capitale du Yunnan, petite ville chinoise de 4 millions d'habitants.
Avec tous les échos négatifs qu'on avait eu au cours de nos différents voyages, on envisageait la Chine avec une "légère" appréhension.
Mais quelle bonne surprise ! On est arrivé dans une ville calme, propre, avec pleins d'espaces verts, des véhicules électriques...
 
 
 
Bon, on venait de Saïgon donc le contraste était flatteur... mais rien à voir avec l'image que l'on s'était faite !
Pis les chinois sont super sympas ! (on n'a peut être pas encore vu le milliard et demi d'habitants, on peut encore déchanter...)
Après c'est sûr, les gens crachent partout, fument partout (dans les bus, les chambres d'hôtels, les toilettes, les restaurants...) et crient tellement qu'une discussion passe pour une engueulade. 
Ah oui (et pourtant on en a vu des corsées en voyage) le niveau d'insalubrité des toilettes chinoises est "proprement" remarquable !
Assez curieux vu la propreté générale et en particulier celle des chambres d'hôtels ! 
Donc passés quelques jours de douce euphorie à s'extasier sur notre nouveau pays d'acceuil, on est parti visiter les alentours : la ville de Jianshui et le village de Tuanshan, encore superbement préservés.
 
 
 
 
On s'est ensuite dirigé vers le sud de la province, le Xishuangbanna (mot compte triple !) région montagneuse dans le Triangle d'or, célèbre pour le trafic de drogue et surtout pour son thé, le fameux Pu'er...
Peu motivés par la perspective de finir nos jours dans une geôle au fin fond de la Chine, on s'est surtout concentré sur le thé.
 
 
Alors que l'on commençait à désespérer après un trajet interminable et à douter de l'intérêt de la chose en découvrant la ville de Jinghong, on a persévéré pour aller dans les montagnes.
C'est une zone assez reculée et c'est galère de s'y rendre, on a mis la journée pour faire une centaine de kilomètres...
Mais c'est super agréable, il n'y aucun touriste. Le revers de la médaille, c'est que rien n'est prévu pour les voyageurs indépendants... Tout devient vite supercompliqué ! D'autant que l'anglais est aussi utile ici qu'une fourchette et qu'un couteau à fromage...
On a passé quelques jours assez incroyables, notamment autour de Jing Mai. 
 
 
Le coin regorge de jardins de théiers multi-centenaires disséminés dans les montagnes et de magnifiques villages traditionnels entièrement consacrés à la production de thé... On a adoré l'ambiance !
 
 
 
 
Et puis, on a reçu un accueil formidable : on s'est fait inviter un nombre incalculable de fois, à dormir, à manger, à boire le thé, voir les 3 à la fois ! Sans compter les cadeaux qu'on nous a faits...
 
 
On a eu un peu de chance aussi puisqu'on est tombé en plein nouvel an Dai (ethnie majoritaire dans cette province)
Entre autres festivités, chaque famille préparait des spécialités pour un énorme gueulton dans le temple du village...  forcément ça nous a bien plu !
 
 
On a aussi rencontré un français qui vit là-bas. Il produit du thé avec sa femme et sa belle-famille chinoises. Vu qu'on était en pleine saison des récoltes, on a pu voir tout le processus de fabrication (et de dégustation !)
 
 
 
On est quand même reparti de là, pour le nord du Yunnan, au pied de l'Himalaya...
 
Pour voir toutes les photos c'est ici : https://1drv.ms/a/s!An43F8BNgA3NgmMO6VEQWw8KJIqV
 



"Les ariégeois au Vietnam"

À Jianshui, le 9 Avril 2017
 
On a fait une halte de 15 jours au Vietnam, histoire de retrouver des copains ariégeois...
En commençant par Ho Chi Minh où l'on a rejoint Anaïs et Pierre, qui venaient de Thaïlande.
Ça nous a fait du bien : des copains, de la bonne bouffe, de la bière pas chère... Tout ce qui nous avait manqué en Malaisie !
 
 
Et puis Ho Chi Minh, c'est assez marrant comme endroit, très peu de similitude avec l'Ariège quand on y pense.
Un bordel sans nom, ça grouille de partout ! Chaque traversée de rue est un exploit, le boucan est terrible... mais l'ambiance est bien détendue.
 
 
On n'a pas vraiment eu le temps de traîner puisqu'on était tous là pour rendre visite à Alexis, un copain exilé là-bas depuis bientôt 2 ans, dans les Hauts plateaux du centre à Kontum. 
 
 
Avec pour ambition de développer l'agriculture bio au Vietnam (!!!???) Un peu comme vouloir développer le ski au Burkina Faso ou les énergies renouvelables au Texas...
On s'est vite aperçu qu'il n'y avait pas que la passion de la grelinette qui l'incitait à rester dans ce pays puisqu'il nous a présenté sa femme Bom, une bannar, ethnie montagnarde de la région.
 
 
 
 
 
 
On a visité les environs autant que les bars à cocktails de la ville, c'était super agréable !
On n'avait malheureusement pas beaucoup de temps donc on est reparti vers Ho Chi Minh, en s'arrêtant à Dalat, station d'altitude prisée des touristes comme des vietnamiens, et qui nous a permis de redécouvrir la sensation de froid ! Pas désagréable du tout...Quand on pense que certains se plaignent !
 
 
 
 
Puis retour à Ho Chi Minh où l'on s'est séparé : Anais et Pierre pour la Thaïlande et nous direction la Chine...
 
PS : victime de la censure chinoise, nous n'avons plus accès a notre site de photos.
On compte sur Hollande pour faire enfin preuve de courage politique  et décréter l'embargo chinois afin de régler cette injustice...
En attendant vous devriez pouvoir les voir ici : https://1drv.ms/a/s!An43F8BNgA3Nggh6enZBhjS8iyB2



{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }
* Accueil *

Mes albums
Voir tous les albums
.


Derniers articles
Anyang Aseo
Sichuan
Nord du Yunnan
La Chine !
"Les ariégeois au Vietnam"

Précédents voyages
Un petit tour
Et c'est reparti

Rubriques
Chine
Coree du sud
Malaisie
Thailande
Vietnam

Où sommes-nous ?


Voir la carte